Le coeur de Pink Lady® bat pour les abeilles

Le coeur de Pink Lady® bat pour les abeilles

L’importance de la pollinisation

Les pollinisateurs, et notamment l’abeille, sont indispensables pour féconder les fleurs de pommier et les transformer en fruit : sans elles, pas de pomme !
La pollinisation est donc un élément clef pour l’obtention d’une récolte en quantité, mais surtout de qualité ! Ainsi, au printemps, pendant quelques jours, les pomiculteurs Pink Lady® introduisent des ruches dans leur verger, pour que des milliers de butineuses accomplissent leur mission.

Pomiculteurs et apiculteurs, main dans la main

Pour assurer une bonne pollinisation, les pomiculteurs Pink Lady® travaillent en étroite collaboration avec des apiculteurs professionnels.

Rien n’est laissé au hasard : il faut avant tout respecter les cycles naturels, prendre en compte les données météorologiques et surtout comprendre les spécificités de la variété : la floraison de la Pink Lady® est la plus précoce alors que paradoxalement, elle est une des plus tardives à la récolte.


La réussite de ce partenariat, c’est d’un côté le bon développement de la ruche pour l’apiculteur et de l’autre le respect des besoins du pomiculteur.
Ensemble, ils décident des conditions optimales pour favoriser le travail de l’abeille. L’exposition des ruches, par exemple, est primordiale. On les met toujours à l’abri des vents dominants, exposées au soleil levant pour que dès les premiers rayons de soleil les abeilles commencent à s’activer et partent polliniser les fleurs.



Le projet Bee Pink

L’association Pink Lady® Europe, en partenariat avec des experts du monde agricole et des apiculteurs, a créé le programme Bee Pink pour diffuser les bonnes pratiques arboricoles dans l’objectif de protéger les abeilles.

Fruit d’un rigoureux travail de recherche et de partage, Bee Pink est un programme de formation destiné à tous ses producteurs. Il comprend des journées de rencontres et de sensibilisation avec les apiculteurs ainsi que la création et la diffusion d’un guide technique qui allie connaissances techniques, rappel de la réglementation et conseils pratiques.

Les points clés pour préserver les abeilles dans le verger

  1. Réussir sa pollinisation : la présence d’abeilles domestiques et sauvages influe favorablement sur le poids, la forme, le nombre de pépins, bref la qualité globale du fruit ! C’est pourquoi nos producteurs Pink Lady® installent des ruches dans leurs vergers au printemps.
  2. Fournir le gîte et le couvert : les abeilles consomment entre 20 et 50 kg de pollen par an ! Ainsi, La plantation de haies et la présence de friches autour du verger représentent de formidables lieux de nourriture et d’habitats pour les abeilles et leurs collègues butineurs.
  3. Créer des points d’eau et préserver sa qualité : une colonie d’abeilles a besoin de 8 litres d’eau par semaine lors des pics d’activité. Préserver un point d’eau tel qu’une marre près du verger permet ainsi de limiter leur déplacement et leur laisser plus de temps pour butiner ! Sans oublier d’y glisser un support pour éviter les noyades.
  4. Respecter les abeilles toute l’année : très présentes à la floraison, les abeilles et notamment les espèces sauvages sont également dans les vergers le reste de l’année, de jour comme de nuit ! Ainsi, les méthodes de production responsable permettent de les préserver au quotidien.


Inscrivez-vous à la
newsletter Pink Lady®